Chemin des parets, village de Séveyrac, 12330 Salles-la-Source
06 87 32 82 29
Le Lundi de 10h à 20h. Les Mardi, Mercredi et Vendredi de 10h à 17h. Le Jeudi de 10h à 14h. Le Samedi de 10h à 12h.

Annie Gorce, Thérapeute à Rodez

06 87 32 82 29
Annie Gorce
Thérapeute à Rodez
Annie Gorce
Thérapeute à Rodez
 
06 87 32 82 29

Annie Gorce, Thérapeute à Rodez

Carl ROGERS, son hypothèse centrale, extrait.

articles anciens

Carl Rogers membre permanent du Centre pour l’Etude de la Personne traduction Olga KAUFFMANN

Qu’est ce que je veux dire par une approche centrée sur la personne ? Pour moi cela exprime le thème fondamental de toute ma vie professionnelle car ce thème s’est clarifié à travers l’expérience, l’interaction avec les autres et la recherche. Ce thème a été exploité et trouvé efficace, dans de nombreux domaines différents jusqu’à ce que la vaste étiquette d’Approche Centrée sur la Personne eut paru la plus descriptive.

Extraits de L’hypothèse centrale de cette approche

Chaque individu a en lui des capacités considérables de se comprendre, de changer l’idée qu’il a de lui-même, ses attitudes et sa manière de se conduire ; il peut puiser dans ces ressources pourvu que lui soit assuré un climat d’attitudes psychologiques « facilitatrices que l’on peut déterminer. »

Trois conditions constituent ce climat favorisant le développement. Les conditions s’appliquent en fait à toute situation dans laquelle l’objectif est le développement de la personne. J’ai décrit ces conditions dans le détail dans des ouvrages antérieurs ;je présente ici un bref résumé du point de vue de la psychothérapie mais dont la teneur s’applique à toutes les relations précitées.

Le premier élément porte sur l’authenticité ou la congruence. Plus le thérapeute est lui même, dans la relation, n’affichant pas de façade professionnelle ou d’image personnelle, plus grande est la probabilité que le client changera et se développera d’une manière constructive. 

La seconde attitude importante pour créer un climat favorisant le changement est l’acceptation ou l’attention ou la considération : le regard positif inconditionnel. Cela veut dire que lorsque le thérapeute fait l’expérience d’une attitude positive, exempte de jugement, acceptante envers ce que le client est sur le moment, quoi que ce soit, alors un mouvement thérapeutique ou changement est plus probable.  Lorsque le thérapeute accepte le client d’une manière totale plutôt que conditionnelle, un mouvement en avant est probable

Le troisième aspect facilitateur de la relation est la compréhension empathique. Cela veut dire que le thérapeute sent exactement les sentiments et significations personnelles que le client est entrain de d’expérimenter et qu’il communique cette compréhension acceptante au client. Ce type d’écoute, très spéciale, active est l’une des forces les plus puissantes que je connaisse pour favoriser le changement. »

C'est ce à quoi je m'applique lorsque je vous reçois dans mon cabinet .


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.