Chemin des parets, village de Séveyrac, 12330 Salles-la-Source
06 87 32 82 29
Le Lundi de 10h à 20h. Les Mardi, Mercredi et Vendredi de 10h à 17h. Le Jeudi de 10h à 14h. Le Samedi de 10h à 12h.

Annie Gorce, Thérapeute à Rodez

06 87 32 82 29
Annie Gorce
Thérapeute à Rodez
Annie Gorce
Thérapeute à Rodez
 
06 87 32 82 29

Annie Gorce, Thérapeute à Rodez

Et si le pardon n'était pas la solution ?

Sans nous aviser, la petite bête couronnée a tout changé ! Métamorphoses des forts et en êtres confinés qui pour sortir doivent se munir d'un  papier.

Avant nous étions libres d'aller. Lorsque les acteurs de la santé, des hôpitaux publics manifestaient nous ne marchions avec eux et nous n'apposions pas nos signatures au bas des pétitions.

Soudain, ils sont devenus nos héros, notre regard, sur eux, a changé . 

Est-ce parce que nous sommes en danger ? Que nous comptons sur eux, pour nous protéger nous et ceux que nous aimons.

J'aime, tu m'aimes, nous nous aimons.

Nous nous aidons, c'est la romance du moment ; au diapason des jours que nous vivons, Cahin-caha, avec des hauts et des bas.

Nos postulats font de nous des cavaliers de nos certitudes.

Pourtant, caméléons, nous sommes, modulant notre vérité au vent de nos émotions

Ainsi vivent les humains, heureux d'avoir cette faculté de changer mais quel en est notre aiguillon ?

Et si nous choisissions le doute !

Et si parfois nous jouions à ne plus être"le con de quelqu'un, mais de temps en temps celui de soi-même." (Psychologie de la connerie)

Juste pour regarder le monde autrement.

Je vous invite, dans cette perspective, à revisiter la notion de pardon.

Notre égo, magnanime, nous dit "pardonne" tu seras un grand homme !

Pendant que notre cœur étouffe de douleur.

- He ! toi, le cerveau, que proposes tu ?

- De répondre à quelques questions pour découvrir la solution

- Lesquelles ?

  • Comment soigner ma blessure ?

  • Qui est l'autre ?

  • Partageons-nous les mêmes valeurs

  • Est-ce que je ressens de la joie à l'idée de le voir ?

- Si la réponse est non, conclut le centre de la raison, pourquoi poursuivre ces fréquentations ? 

En réalité qui sommes-nous  ?

Le fruit de nos histoires de vie.

Ce qui rend légitime nos personnalités.

Alors pourquoi demander à l'autre de s'excuser?

Pour l'humilier ? L'obliger à reconnaitre que nous avons raison ?  

La paix intérieure, c'est ce que nous recherchons.

Le sentier qui nous y conduit se nomme prise de conscience, acceptation de ces différences qui nous éloignent. 

Alors chacun reprend son chemin dans le respect et la sérénité


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.